Vous êtes ici : Accueil > Actualités > On en parle > Retour sur la visite du Premier Ministre Edouard Philippe chez Pronal…

Retour sur la visite du Premier Ministre Edouard Philippe chez Pronal…

Le 04 avril 2018
Retour sur la visite du Premier Ministre Edouard Philippe chez Pronal…Retour sur la visite du Premier Ministre Edouard Philippe chez Pronal…Retour sur la visite du Premier Ministre Edouard Philippe chez Pronal…
Il y a 1 mois, Monsieur le Premier Ministre Edouard Philippe poussait les portes de notre entreprise. Même si l’on sent encore l’émotion dans le cœur de nos collègues, peut on dire que cette visite a fait bouger les choses ? J’ai mené mon enquête !

 

Voilà  déjà 1 mois que Monsieur le Premier Ministre Edouard Philippe, accompagné de Gérald Darmanin et Jacques Mézard, poussait les portes de notre entreprise dans le cadre de son redressement de l’exportation française. Si cet événement a fait beaucoup de bruits et que l’on sent encore l’émotion et la fierté dans le cœur de nos collègues, peut on dire que cette visite a fait bouger les choses ? J’ai mené ma petite enquête !

Après un petit café pour me mettre dans le bain du travail, je me munis de mon carnet et de mon stylo fétiche afin de rentrer totalement dans mon personnage, ne manque plus que la casquette et la loupe. L’interview n’attend pas, je gravis quatre à quatre les escaliers qui mènent au plus haut bureau de la plus haute tour afin de rejoindre Monsieur Despatures, PDG de la société Pronal.

Moi, service marketing : Qu’est ce que ça vous a inspiré cette visite du Premier ministre ? Qu’est ce que ça vous a fait en tant que PDG mais aussi en tant que personne ?

M.Despatures : Je ne vais pas dire que je rêvais de cette visite mais je me disais depuis un certain temps que ca serait super de recevoir une personne « célèbre » pour mettre en valeur Pronal et partager notre projet entreprise. Cela s’est réalisé avec le PM accompagné de trois ministres, on ne pouvait rêver mieux ! J’ai énormément apprécié l’effervescence des équipes dans cette préparation, il ne fallait rien oublié et cela a été une vraie victoire dont nous nous souviendrons tous longtemps.

Moi : Prévoyez-vous du changement après cet événement ? Avez-vous modifié ou ajouté des ambitions pour Pronal ?

M.Despatures : Nous avons déjà entrepris et réalisé pas mal de changements depuis deux ans à travers le projet « oser pour bouger » et maintenant « bouger pour se transformer » ; cette visite n’est pas la fin d’un cycle, bien au contraire cela nous a démontré qu’il fallait continuer et la visite du PM a été un message d’encouragement et de félicitations à l’ensemble des équipes. Nous devons poursuivre dans cette dynamique pour atteindre la vision que nous nous sommes donnés.

Moi : Vous pouvez me le dire, comptez vous refaire un événement de ce genre dans les années, les mois à venir ?

M.Despatures : Pas tous les mois ! il faut aussi consacrer du temps pour nos clients. Mais oui, c’est important d’être ouvert sur l’extérieur et parler de ce que nous faisons, il faut saisir toutes les occasions. Non seulement, la notoriété de Pronal augmente mais la communication avec l’extérieur nous permet de prendre le recul nécessaire pour bien réfléchir, découvrir de nouvelles opportunités, prendre les bonnes décisions ; c’est de cette manière qu’il faut conduire l’entreprise pour la transformer et l’adapter au monde de demain.

On en sait un peu plus côté administration mais côté production, qu’est ce que ça donne ? Je cours, que dis je, je vole vers le cœur de l’entreprise, Ici, les bruits des machines de productions, le jargon technique lancé par les employés et les odeurs des textiles utilisés ne me trompent pas, je sais que nous sommes arrivés à destination, dès lors que les portes sont entre-ouvertes. Ici, tout le monde où presque a pu approcher la délégation ministérielle, notamment au laboratoire, et qui dit laboratoire dit Sandrine Wesse.

Moi, service marketing : Tu as trouvé que le Premier Ministre s’intéressait à ce que tu faisais ? Ca t’a fait quoi personnellement et professionnellement ?

Sandrine : Oui, le Premier Ministre était très intéressé par notre présentation technique, que ce soit celle de Julien Jalia (chef de projets), de Julien Forestier (chef de projets) ou la mienne. Ses questions ainsi que celles de M Le Drian étaient pertinentes. Personnellement,  j’étais très stressée et je pense avoir oublié la moitié de ce que je souhaitais dire !! Cette prise de parole devant le premier ministre et sous l’œil des journalistes était impressionnante ! Mais professionnellement, c’était un bon exercice et cela valorise notre métier et notre travail de tous les jours.

Moi : Tu as vu du changement après son passage au sein de la boite ? Du changement chez les collègues ?

Sandrine : Du changement j’en ai vu avant son passage, dans la préparation de sa visite, dans nos répétitions à trois puis devant d’autres collègues pour avoir des avis et parfaire nos présentations ! J’en ai vu aussi pendant : nous étions tous énervés et attentifs aux réactions des ministres, pour finir un peu hébétés après leurs départs, rassemblés devant le réservoir et impressionnés par ce que nous venions de vivre ensemble.

Quelque soit le service, nous avions vécu la même chose et ce partage me semble très important. Je pense que cette visite nous a grandi en tant que groupe, a renforcé nos liens et a contribué à nous rendre encore plus fiers de notre entreprise.

Moi : Tu voudrais voir plus d’événements de ce genre chez Pronal ? Pourquoi ?

Sandrine : Heu .. pas trop souvent, il faut avoir pitié de nos nerfs  !!  J’avoue que j’étais réticente au départ car très (trop !?) stressée mais le bilan est positif (y compris dans le rangement de nos espaces de travail !). Donc oui, je trouve que ce type d’événement doit être développé chez Pronal pour nous bousculer dans notre quotidien et renforcer nos liens entre Pronaliens tout en contribuant à rendre notre entreprise visible à l’extérieur.

C’est en remerciant Sandrine et en repartant vers mon bureau que je me demande si le service commercial n’a pas non plus son mot à dire dans cette histoire. Les commerciaux itinérants ont été le jour J plus qu’heureux d’accueillir le premier ministre, qu’en est-il après son départ ? Quoi de mieux que d’avoir François Berteloot, responsable zone export, pour une petite interview !

Moi, service marketing : Ca  t’a fait quoi à toi, que le Premier Ministre vienne chez Pronal ? Tu as senti qu’il s’intéressait à ton travail et à ce que faisait Pronal ?

François : Ce fut un grand honneur pour Pronal mais aussi pour les équipes ! Quoi de plus gratifiant que d’avoir le n° 2 du gouvernement Français qui bloque 2 heures sur son agenda pour venir nous rendre visite, faire le tour de notre usine et de notre showroom pour comprendre nos produits & nos process ? Pour ceux qui comme pour moi ont pu échanger directement avec Edouard Philippe, c’est avant tout quelque chose qui n’arrivera pas 2 fois dans une vie, mais aussi une belle reconnaissance de la part de l’entreprise de laisser entre nos mains une partie de son savoir faire et de son histoire à mettre en avant !

Moi : Tu as ressentit un changement après son passage au sein de la boite ? Du changement chez les collègues ? Moral ou physique ?

François : Déjà avant son passage, un engouement général a été ressenti au sein des équipes Pronal : on accueille MR le premier ministre ! Il faut que tout soit nickel, encore plus clean que d’habitude ! Tout le monde a mis la main à la pâte, de près comme de loin, et c’est top pour la cohésion. Ensuite, depuis la venue d’Edouard Philippe, qui n’est pas fier de montrer sa photo avec Mr le premier ministre ? qui n’a pas dit dans son entourage ‘j’ai serré la main d’Edouard Philippe » Bref… que du positif ! Un bel  élément de motivation !

Moi : Tu voudrais voir plus d’événements de ce genre chez Pronal ? Pourquoi ?

François : c’est toujours intéressant de présenter son entreprise, son savoir faire, mais aussi son propre métier, son quotidien ! Un ministre, un client, un membre de nos familles, tout le monde est bienvenue chez Pronal ! Sur des produits & marchés aussi techniques, il est important de voir les choses pour les comprendre.

Cette visite du Premier Ministre a donc motivé nos troupes et a créé l’envie de nous surpasser, de continuer dans cette dynamique que nous venions de mettre en œuvre à travers nos mouvement interne « oser pour bouger » et « bouger pour se transformer ». Nous sommes nombreux à dire que nous sommes sur la bonne voie et je terminerais par cette citation « Le cerveau se nourrit du changement et se détruit de la routine ».

+33 (0)3 20 99 75 00

Secteur del'energie

Conception de gammes standard ou sur-mesure de vérins, coussins, réservoirs, obturateurs et compensateurs

Nos produits