La sécheresse arrive : définissez votre système de récupération d’eau de pluie dès maintenant !

La sécheresse arrive : définissez votre système de récupération d’eau de pluie dès maintenant !

L’année 2020 a commencé difficilement et ça ne risque pas de s’arrêter avec la sécheresse qui s’annonce alarmante pour cet été. Jusqu’ici les pays africains étaient principalement touchés, mais aujourd’hui c’est le monde entier qui doit faire face à des périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes et longues. En France, c’est + de 66 départements qui sont déjà en alerte sécheresse. La récupération d’eau de pluie reste le meilleur moyen pour contrer ce fléau. De nombreuses solutions existent, comme la citerne souple, pour le stockage d’eau de pluie et d’eau de ruissellement. Mais savez vous définir vos besoins en eau et déterminer le volume idéal de votre citerne ?

Pourquoi installer un système de récupération d’eau de pluie ?

Que vous soyez une industrie ou un agriculteur, la récupération d’eau de pluie présente de nombreux avantages écologiques. Installer un système de récupération d’eau de pluie permettrait de réduire l’utilisation d’eau potable afin de préserver la planète. Mais pas que !

En effet, le récupérateur d’eau peut également offrir des avantages économiques. Pour prendre un exemple, chaque année l’agriculture à elle seule consommerait près de 4.7 milliard de m3 d’eau de pluie. Au prix moyen du m3 d’eau du réseau, ce volume correspondrait à 17 milliard d’euros !

Motivés tant par l’aspect environnemental qu’économique, ces eaux dites gratuites pourront être réemployées pour :

  • l’abreuvement des animaux,
  • la préparation des phytosanitaires,
  • les process de fabrication,
  • le nettoyage de bâtiments ou de matériels,
  • les petites irrigations,
  • la défense incendie,
  • ou le confort en cas de restriction.

De plus, récupérer les eaux de ruissellement est important pour éviter les risques d’inondation (voir notre système gonflable anti-inondation).

Pourquoi choisir une citerne souple ?

La citerne souple est une solution de stockage fermée autoportante. Fabriquée à partir de tissus techniques haute résistance, elle garantie le stockage à long terme d’une eau propre à l’abri de toute contaminations et évaporations. Économique, elle reste 70% moins onéreuse qu’une autre solution plus traditionnelle. Cette solution souple ne réclame aucun génie civil, aucune maintenance et peut être déployée facilement et rapidement. De plus, son tissu lui permet une haute tenue en température. Parfaite à tout point de vue !

Water storage tank for irrigation
Water storage tank for irrigation

Comment déterminer ses besoins en eau par application (Agricole) ?

Certaines de vos applications réclament plus ou moins de volume d’eau par rapport à d’autres. Pour vous aider, nous avons réalisé certains exemples afin de calculer vos besoins en eau selon votre exploitation agricole :

1 vache laitière120 à 140 l / jour1 porc au sérum15 à 20 l / jour
1 bovin adulte50 à 60 l / jour1 cheval50 à 60 l / jour
1 brebis ou 1 chèvre5 à 8 l / jour100 poulets10 à 12 l / jour
1 truie en gestation15 à 20 l / jour100 poules35 à 40 l / jour
1 truie allaitante25 à 30 l / jour 100 poules en batterie50 à 60 l / jour
1 porc à l’engraissement7 à 10 l / jour100 lapins30 à 40 l / jour

 

Pour ce qui est de l’irrigation de culture agricole, la citerne souple est plus approprié pour un stockage dit “tampon”. En effet, elle peut être utilisée pour vider votre système de récupération d’eau déjà mis en place ou pour stocker de l’eau de pompage présente dans vos puits et/ou faussets après un orage. Ainsi, des systèmes de gouttes à gouttes peuvent être mis en place sur vos cultures plus éloignées. Pensez y ! 😉

Comment déterminer la capacité de captage de votre toiture ?

Et oui, votre rendement en eau pluviale dépend également de la surface de votre toiture ! Pour le calculer, il vous suffit de faire ce simple calcul : S (m2) x VP (l/m2) x Ct dont :

  • S = Surface de votre toiture (correspondant généralement à celle de votre bâtiment, sans prendre en compte l’inclinaison),
  • VP = Valeur de pluviométrie (la quantité locale de précipitations annuelles, à obtenir auprès de votre mairie),
  • et Ct = Coefficient de toiture.

Le coefficient de la toiture varie selon le type de toit que vous avez. Ne vous en faites pas, nous vous donnons tout ci-dessous :

Type de toitureCoefficient
Tuile en argile, cuite et émaillée0.9
Tuile en ciment ou ardoise0.8
Toit plat avec gravier0.6
Toit vert0.4

 

Gardez vos deux résultats, ils vont vous servir pour la troisième et dernière étape qui suit.

Comment dimensionner sa citerne ?

Une fois que vous avez calculé votre besoin d’eau selon votre application et votre capacité de captage, il reste à définir le volume idéal de votre citerne souple. Pour cela, il faudra prendre en compte la formule facteur de calcul x K, dont

  • Le facteur de calcul : la + petite valeur entre la quantité d’eau captée par votre toiture et votre besoin en eau de pluie,
  • et le K : la constante qui est de 0.0625.

Voilà, vous avez toutes les clefs en main pour définir votre système de récupération d’eau de pluie. Si cet article vous a plu, nous vous invitons à lire également notre article 3 raisons d’utiliser la citerne souple de stockage eau pour votre système d’irrigation.

COOKIES
Nous utilisons des cookies pour vous permettre de visiter et d'utiliser notre site. Certains cookies sont nécessaires à son fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés. D'autres cookies de collecte de données nous aident à améliorer la pertinence de notre contenu. Ces cookies ne sont activés que si vous consentez à leur utilisation en cliquant ci-dessous.
Accepter
Ces cookies permettent de suivre le parcours utilisateur, le passage sur un site pour une évaluation et une stratégie marketing.
Ces cookies permettent d'obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site afin d'optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.
Tout refuser